Partage sur les réseaux sociaux :

Fermer le share-this

Historique

Le syndicat de collecte et traitement des déchets ménagers, de sa création en 1980 à nos jours.


Historique

1980

Création du "SIRTOM des 4 cantons"
Créé en 1980, le "Syndicat Intercommunal de Ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères" regroupe les cantons de Hornoy-le-Bourg, de Oisemont, de Poix de Picardie et de Molliens-Dreuil autour d’un même projet de collecte en régie et de création d’une décharge.

1982

Exploitation d’un centre d’Enfouissement Technique : "la décharge de Lincheux".
Adhésions pour la collecte et le traitement :
1996 : canton d’Hallencourt,
2000 : canton de Picquigny,
2001 : canton de Conty, qui vient de construire la déchetterie de Loeuilly.

1996

Construction du centre de tri et de la déchetterie de Thieulloy l’Abbaye
La collecte sélective est mise en place en octobre 1996.
Contrat de traitement avec le SIVOM de Formerie.

2001

Le "SIRTOM" devient le "SIROM des 7 cantons" pour la collecte (Syndicat Intercommunal de Ramassage des Ordures Ménagères)
Création du "SMITOP" pour le traitement (Syndicat Mixte Interdépartemental de Traitement des déchets ménagers de l’Ouest Picard)
En 2001, le "SMITOP" (Syndicat Mixte Interdépartemental de Traitement des déchets de l’Ouest Picard) regroupe 247 communes de deux départements (l’Oise et la Somme), soit 91 098 habitants.
Ces communes sont réparties dans onze cantons (sept dans la Somme et quatre dans l’Oise).
Les deux structures qui sont à la base de la naissance du "SMITOP" et qui par ailleurs conservent la compétence collecte sont d’une part la Communauté de Communes de la Picardie Verte et d’autre part le "SIROM des 7 cantons" (ex- SIRTOM).

2004

Six communes quittent le syndicat pour rejoindre la communauté d’agglomération d’Amiens Métropole, il s’agit des communes de Bovelles, Clairy-Saulchoix, Creuse, Guignemicourt, Pissy et Revelles représentant 1972 habitants.

2009

Le "SMITOP" est dissout et le "SIROM des 7 cantons" devient le "Syndicat Mixte Interdépartemental de Ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères (SMIRTOM) - Picardie Ouest".
Les adhérents sont alors soit des communes indépendantes (c’est le cas des communes des cantons de Hallencourt, Oisemont et Picquigny), soit de communautés de communes (CCSOA, CCCConty, CCPV). Les communes ou communautés de communes de la Somme adhérent à la fois pour la collecte et le traitement tandis que la CCPV assure sa collecte et n’adhère que pour le traitement.

2010

Adhésion des communes de Cerisy Buleux, Framicourt, Le Translay et Rambures.
Conteneurisation de la collecte sélective.
Modernisation du centre de tri.

2011

La gestion du centre d’enfouissement et de la plateforme de compostage, au travers d’une prestation de service, a été confiée à IKOS Environnement, fort de son expérience en matière de gestion de centre d’enfouissement.
Inauguration de la nouvelle chaîne de tri.
Mise en place du Programme de Prévention des Déchets, qui nous engage sur une période de cinq ans par la mise en place d’actions concrètes avec pour objectif la réduction de 7% des déchets.

2013

Naissance de "TRINOVAL", identité commerciale de la structure. Le "SMIRTOM Picardie Ouest" subsiste en tant qu'identité juridique, et son activité reste la même.